Press Kit

Bienvenue sur le PressKit de K-Lizeüm. Vous trouverez ici toutes les informations nécessaires que vous soyez journaliste, programmateur ou producteur.


Promo


Présentation

Présentation

ll y a 10 ans Thomas et Greg finissaient la production d’un album pour leur groupe Headshot qui ne verra finalement jamais le jour. Les deux frères, respectivement guitariste et batteur, y avaient pourtant mis toute leur âme, leurs tripes et leur créativité. 8 ans plus tard, Thomas et JM (chant, ex-D.Majiria) se rencontrent dans un autre projet. Thomas lance à JM le défi de placer son chant sur les titres de cet album. JM relève le défi et exécute un à un les enregistrements des voix et l’écriture des textes. Pour le fun. L’engouement et la motivation suit. Et c’est dans cet état d’esprit qu’un nouveau projet voit le jour : K-Lizeüm.

Quelques mois plus tard, les trois gaillards, sont rejoints par, Jimmÿ à la basse et Kevin à la guitare (tous deux membres de Firedown). Après l’enregistrement d’un premier EP en 2016, ils se lancent dans l’arène du live ! 10 ans après, l’album voit enfin le jour. Bien sur, il n’est plus tout à fait pareil. Des compos ont été remplacées par d’autres. Les arrangements ont évolués…

“Libère le bizarre” respire la douce folie, l’enthousiasme, la démocratie et la crêpe flambée au Jägermeister. Du gros son, des textes puissants et entêtants et surtout ce petit quelque chose de plus qui vous donnera le sourire à chaque fois que vous l’entendrez. “Libère le bizarre” est une ode à notre époque. Un joyeux remède à notre morosité et notre fatalisme quotidien. Une manière de continuer une lutte sans que celle-ci nous pèse. Bref… Une révolution joyeuse !

K-Lizeüm (déformation de Coliseum) est un groupe fortement influencé par le trash et le power metal avec des consonances plus modernes. Ce sont aussi des textes en français. Choix audacieux dans l’univers du métal ou la langue de Shakespeare est prédominante. K-Lizeüm fait sonner ses mots tels des slogans, des déclarations d’amour à la vie et à la fête. Le tout soutenu par des guitares saturées et puissantes qui naviguent dans des compositions parfois déroutantes mais toujours catchy. Il est d’ailleurs fort à parier qu’en bien ou en mal, après avoir écouté K-Lizeüm, l’une de leurs mélodies vous reste en tête…

> Version PDF

Exploits notables et petites fiertés

Exploits notables
et petites fiertés

Premier concert devant une salle pleine. Bon ! On faisait la première partie d’un groupe de cover mais quand même…

On enchaîne un paquet de concerts en 2017 et on enregistre, vite fait, un EP qu’on donne lors de ces concerts et un public de fidèles se constitue.

Nous organisons 2 éditions de notre propre festival : Le Ludus Festival, en 2017 et 2018.

Nous sortons notre premier album en décembre 2018, Libère le bizarre. Nous sommes assez fiers du résultat.

En juillet 2017, nous faisons la première partie d’un groupe mythique des années 1990 : Ugly Kid Joe.

Photos officielles

Photos officielles


En live

Bientôt une vidéo promo live représentative de l’énergie que dégage K-Lizeüm sur scène.

En attendant, vous pouvez visionnez cette playlist Youtube de nos lives > Voir les vidéos

Réseaux sociaux

Plateformes de téléchargement

Musiciens


Jean-Marc Ernes

Jean-Marc Ernes

Né en 1973, Jean-Marc a commencé à jouer dans des groupes au milieu des années 1990. Il a plusieurs projets à son actif : Arkham (avec Gaëtan Streel), D.Majiria (2 EP et 1 album et de nombreux concerts prestigieux), Rorcha (2 EP), Arcus et aujourd’hui K-Lizeüm et Ezekhiel, toujours dans un style rock-metal.

Jean-Marc possède une voix puissante que l’on a pu récemment aussi entendre dans The Voice Belgique. Une autre de ses particularité est d’écrire et de chanter exclusivement en français : “Notre premier public est francophone. On veut l’impliquer dans nos chansons également par les textes. ”

> Visitez son site perso pour en savoir plus

Grégory Facella

Grégory Facella

C’est en 2001 que Grégory touche pour la première fois une batterie, inspiré par Thomas, son frère, qui pratique alors déjà la guitare. Greg suit des cours à l’Atelier rock de Huy avec Jérôme Compère (Panic Punk) et Sébastien Etienne (Rat Salad). Il y deviendra plus tard lui-même prof pendant 4 ans. Il suivra aussi des cours d’ensemble avec son frère avec Stefano Gagliano (Repris de justesse).

Les frères Facella montent ensuite quelques projets qui se produiront sur scène comme Blitzer (avec Mike Vanbogget d’Isola) et Headshot. En 2010, Il est contacté par Mimmo Argentino pour intégrer Dog Day’s. Depuis 6 ans, Il enchaîne les scènes et développe sa technique et son expérience.

Thomas Facella

Thomas Facella

A 12 ans, Thomes est fasciné par des solos guitares de titres comme “Le Blues” de Florent Pagny, “Prince of the Universe” de Queen ou encore “Sono Cose Della Vita” de Eros Ramazotti. C’est tout naturellement qu’il s’achète sa première guitare avec ses économies. Il suit des cours avec David Diederen (Showstar) qui lui fait découvrir quelques grands noms du rock. Il le pousse a l’improvisation et lui fait  travailler ses gammes sur des backing track. David aide Thomas à développer sa sensibilité et son groove pour dépasser la théorie et la technique.

L’année suivante, Thomas et son frère prennent des cours d’ensemble. Et depuis, ils ne se quittent plus. Leur prof d’ensemble, Jean-luc (surnommé « Le Maître ») permet à Thomas de développer son oreille musicale. Thomas et Gregory intègrent ensuite leur premier groupe, Blitzer. Ensuite, il forment Headshot avec Arnaud Louvrier (chanteur de Blitzer). Quelques années plus tard, Thomas fait la rencontre de JM dans Arcus. A la suite d’échange de compos d’anciens projets, JM, pour passer le temps, place du chant sur l’album inachevé de Headshot. Séduit, Thomas recontacte son frère et le projet K-Lizeüm démarre. Depuis peu, Thomas est devenu le guitariste de Dog Day’s, toujours au côté de son frère.

Kevin Penay

Kevin Penay

Kévin joue ses premiers accords sur les Beatles, dès 12 ans, avec son père, sur une guitare classique bien trop grande pour lui. Un an plus tard, il découvre la guitare électrique qu’il ne lâchera plus. Linkin Park, System of A Down, Godsmack, In Flames, Trivium, Bullet For My Valentine, All That Remains… Kevin fait ses premiers covers qu’il publie sur sa chaîne Youtube.

Au collège, il rejoins F○Gs (covers de rock alternatif) puis Self Rising Flour, dans lesquels il fait ses premières armes. Au cours de ces années, Kévin développe sa technique. Il est fasciné par la dextérité des grands guitaristes de metal et se perfectionne. Unearth, Soilwork, Scar Symmetry, pour ne citer qu’eux, influencent énormément son style de jeu et sa façon d’aborder la musique.

Fort de ses acquis, en 2014, il rejoint le groupe de metalcore Firedown où il peut laisser libre cours à sa technique. Cette expérience lui permet de relever de nouveau défis et de fouler de nombreuses scènes.

Kévin est un perfectionniste qui aime le travail bien fait. Il affectionne l’énergie positive et créatrice qui émergent de ce type de projets. Aujourd’hui, les influences de Kévin se situe au croisement du metalcore et du djent. Enraciné dans les Beatles, fort de ses premières expériences, renforcés par l’ampleur du projet Firedown, c’est un musicien complet qui occupe désormais une des places de guitariste du groupe wallifornien K-Lizeüm.

Jimmÿ Sennoussi

Jimmÿ Senoussi

Né en octobre 1987, Jimmÿ Senoussi se découvre une passion pour le rock et le metal à tel point qu’il décide d’en jouer. Il choisis la basse pour sa rondeur et sa puissance. Un instrument qui résonne en lui, qui lui colle à la peau. Cet autodidacte intègre ses premières formations aux styles neometal : Bastashoubba (avec Jonathan Malvoz d’Age Of Torment) puis 3J’s Full Bottle (avec Selim Djebbi de Délice).

Jimmÿ entreprends ensuite des études d’ingénieur son où il rencontre Quentin Cornet qui le recrute pour jouer dans Firedown. Ce projet lui permet d’écumer de nombreuses scène et d’accumuler une certaine expérience. A la même période, il devient l’ingé son des déjantés Dog Day’s dans lequel officie Grégory Facella comme batteur. Lorsque les frères Facella montent avec JM ce qui deviendra K-Lizeüm, Greg propose à Jimmÿ d’enregistrer leur première démo. Jimmÿ est directement séduit par le style musical du groupe et propose ses services comme bassiste.

Depuis, Jimmÿ mène ces deux projets de front avec son camarade Kevin. Il sera aussi recruté par JM pour jouer au concert anniversaire des 20 ans de D.Majiria.

Presse


Metallian #111 (01/2019) - Chronique de Libère le bizarre

Metallian #111 (01/2019)
Chronique de Libère le bizarre


Music is My Radar (02/2019) - Chronique de Libère le bizarre

Music is My Radar (02/2019)
Chronique de Libère le bizarre


Ahasverus (02/2019) - Interview à propos de Libère le bizarre

Ahasverus (02/2019)
Interview à propos de Libère le bizarre

“ – Je vous assure mon cher cousin que vous avez dit bizarre. – Moi j’ai dit bizarre ? Comme c’est bizarre…” A l’instar de Louis Jouvet, vous pourriez bien, à l’écoute du nouvel opus de K-Lizeüm, répéter en boucle ce “Bizarre, bizarre…” qui inquiétait tant Michel Simon dans Drôle de Drame au temps où le cinéma était en noir et blanc. > Lire la suite

> Bonus
> Aussi sur Hard French Metal

Interview l'Ardent Parlé - RTC (05/2017)

Interview l’Ardent Parlé – RTC (05/2017)

Articles et news sur Shoot Me Again

Articles et news sur Shoot Me Again

> Visitez la page